Les témoignages

Témoignage d'un couple ayant adopté à Djibouti.

1- Comment vous est venue l’idée d’adopter ?

Suite à des difficultés pour avoir le 1er enfant nous avions déjà émis l’hypothèse d’adopter, après la naissance du 2ème  l’épouse voulant à tout prix un 3ème  nous avons songé à adopter.

2- Quelles étaient vos préférences concernant l’enfant ?

Les critères étaient : un enfant non handicapé, de couleur de peau noire et âgé de moins de 3 ans.

3- Aviez vous un pays de préférence ?

Pays pauvres (Afrique et Colombie)


4- Par quelle association s’est réalisée cette adoption ?

Vivre en famille


5- L’association vous a t-elle proposé des pays ?

Oui, le Burkina –Fasso et Djibouti

6- Comment se créent les contacts entre la famille et l’orphelinat ?

Par l’intermédiaire de l’association (envoi de photos, nouvelles par courrier)

7- Conseillerez- vous à une famille souhaitant adopter de passer par cet organisme ?

 Oui, car c’est un organisme sérieux , très humain, pas cher, n’ayant pas pour but d’abuser de l’argent des adoptants. Cette association s’occupe d’enfants handicapés à Djibouti et en France.


8- Les délais pour adopter ont-ils été longs ?

Oui, relativement longs, 2 ans (raisons administratives et temps d’attribution de l’enfant)

9- Aviez-vous des informations au sujet de l’enfant avant son arrivée ?

Quelques informations (photos, prénoms, âge)

10- Comment se sont passées les rencontres avec l’assistante sociale et la psychologue ?

Il y a eu 4 rencontres avec l’assistante sociale (dont 3 au domicile et 1 à la DASS).

Concernant la psychologue il y a eu seulement 2 rencontres (1 au domicile et l’autre à la DASS),
Les rencontres se sont globalement bien passées.

11- Pourquoi vous ne vous êtes vous pas rendu dans le pays ?

Car l’association s’occupait de tout à distance, et il n’était pas souhaitable de se rendre sur place (raisons politiques).

12- Avez-vous eu des contacts avec l’orphelinat?

Non aucun contact direct avec l’orphelinat Sainte Thérèse.

13- Appréhendiez- vous son arrivée ?

Non, on l’attendait avec impatience (arrivée repoussée 3 fois suite à cause de raisons administratives)

14- Comment s’est-elle passée ?

Très bien, l’enfant nous a tout de suite adopté.

15- Comment l’intégration dans la famille s’est t’elle passée ?

Sans problème, il s’est très vite intégrer à toute la famille


16- Comment ont réagit les autres enfants de la famille ?

Ils étaient heureux d’avoir un petit frère qu’ils attendaient avec impatience, ils ont eu le temps d’être préparé à son arrivée

17- Quel âge avait l’enfant lorsqu’il est arrivé ?

Il était âgé d’un an

18- Etait-il en bonne santé ?

Non, faible poids (5 kg) quelques problèmes digestifs ainsi que des otites et des bronchites, retard moteur.

19- S’agissait t-il d’une adoption plénière ou simple ?

Il s’agissait d’une adoption plénière.


20- Quelles ont été les démarches administratives à suivre ?

Dans un premier temps  il fallait demander un dossier d’adoption au conseil général du Doubs, puis leur envoyer une lettre de motivation, peu après la psychologue et l’assistante sociale programment des rendez-vous, puis écrivent un rapport, puis le dossier complet passe à la commission d’agréments, neuf mois plus tard les adoptants ont la réponse définitive ils savent si ils obtiennent leur agrément ou pas Lorsque l’agrément est accordé il faut envoyé une lettre de motivation à toutes les associations agrées pour le département. Puis chaque association répondant positivement convoque les adoptants à un entretien qui peut être payant sans la garantie d’avoir un enfant, si les adoptants correspondent aux critères de l’association le dossier est alors accepté puis commence l’attente de l’attribution de l’enfant.

 

Témoignage de Lilian 12 ans, adopté à l'âge d'un an :

1- Comment s'est passée ton intégration dans la famille?

J'étais petit donc elle s'est bien passée. Je n'étais pas conscient au début que j'avais été adopté et dès que je l'ai appris je me suis demandé pourquoi j'avais été adopté, je me suis senti différent de mes frères et soeurs mais en grandissant j'ai compris que si j'avais été adopté c'était pour mon bien et j'ai pris conscience de la chance que j'avais d'être dans cette famille. Aujourd'hui je vis très bien mon intégration.

2- As-tu cherché à retrouver tes parents biologiques?

Non, je me trouve encore trop jeune pour me rendre à Djibouti et je n'ai que très peu d'informations sur eux mais je compte bien les rencontrer un jour.

3- As-tu rencontré des difficultés à l'école?

Non, car très peu de personnes se doutent que j'ai été adopté, je n'ai rencontré aucune difficulté et n'ai subit aucune moquerie...

4- As-tu rencontré des difficultés sociales?

Non aucune, j'ai tout de suite adopté la culture de mes parents adoptifs.

5 - Que penses-tu de l'adoption en général?

Je suis entièrement pour à condition que l'enfant soit adopté étant très jeune afin de limiter les difficultés d'intégration.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site
Création de site Amiens